Il est des rencontres qui comptent plus que d'autres, la mienne avec la terre est de celles-là.

Au départ, j'ai dû apprivoiser la matière,  je me suis formée au contact d'autres potiers et au fil du temps dans l'intimité de mon atelier.

Sous mes mains, l'argile s'est peu a peu laissé dompter.

C'est par le biais d' une technique ancestrale, le "Raku" que j'ai façonné mes rêves.

Les surprises du choc thermique n'ont cessé de me permettre d'évoluer.

Mon chemin a été ensuite des expositions, des salons d'art...

 

Alors voilà, il est rencontres précieuses,

                                                 des rencontres riches,

                                                                         des rencontres...créatives.